Dernier Présent

Une femme peut-elle lutter seule ?

Phan Lim a tout perdu : son identité, son métier, l’homme qu’elle aime. Et ne peut vivre au grand jour Dans un futur possible, elle part de Paris en Asie par les chemins de traverse, défiant les capteurs de la Grande Intelligence Virtuelle (GIV) et ceux qui veulent la détruire et qu’elle ne connait pas. Curieusement, elle passe entre les mailles du filet mais, après plusieurs mois, n’accepte plus de se cacher et veut mettre hors d’état de nuire ceux qui la pourchassent.

La GIV, dans sa logique sécuritaire, ne voit pas les agissements d’une société très secrète qui ne vise que son intérêt. Dans un jeu du chat et de la souris, les trois se cherchent sans se voir. Qui chasse l’autre ? Qui finira par l’emporter ?

Suspense, anticipation, action, dystopie, série noire, interrogations sur l’économie et le sens de l’existence, conte philosophique… tout ça à la fois ! Mais avant tout une histoire d’amour.

Dernier présent est la suite d’Un curieux grain de sable mais peut se lire comme un roman unique.

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️  Une suite splendide
 
 J’attendais une nouvelle enquête de Frédéric Lapeince… Le projecteur est orienté sur Phan Lim, cette jeune femme à la fois fragile et courageuse qui va déployer une énergie considérable pour retrouver les assassins de son aimé.

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Itinéraire d’une femme en reconstruction 

J’ai beaucoup apprécié les différentes ambiances des étapes de cette fuite qui se transforme en quête avec tout au long du parcours des réflexions autour de la direction prise par la société, de la place des hommes et tout simplement du but de la vie !

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Un tome 2 particulièrement réussi

La quête de Phan Lim, afin de venger la perte de l’homme qu’elle aime, nous confronte à un monde dystopique, potentiellement futur et effrayant, qui ne peut que nous amener à réfléchir sur notre société actuelle tant les similitudes sont évidentes. Un livre haletant, prenant et dont la fin du livre est poignante, profonde et magnifiquement écrite.